C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

La folle emprunte 3 millions d’euros, provoquant une liquidation expresse

Plus / drame

par Annie Versaire, paru le vendredi 31 mars 2017

La rédaction stupéfaite du Daily City a appris ce matin plusieurs nouvelles catastrophiques menant ton hebdromadaire préféré à une déroute imminente.



Le cas Sciensolutions

La première mauvaise nouvelle de ce vendredi noir a été connue peu après 8h30, à l’ouverture de la bourse. Pendant la nuit, Machine Lapholle a ordonné de revendre la moitié de ses parts de la société Sciensolutions (elle en détenait 51%), provoquant une chute du cours de bourse immédiate, l’action dévissant pharaoniquement – nous avions déjà traité des inquiétudes rencontrées par les employés ces derniers jours : elles étaient donc fondées. Un préavis de grève a été déposé immédiatement pour toutes les sociétés de Sciensolutions, y compris Air Lune, à compter de ce samedi 20h.

Dans la précipitation et par peur, Maggie Move, responsable des finances du Daily City, a tout vendu des parts que détenait encore le Daily City dans Sciensolutions [environ 10%, NDLR], et à perte évidemment. Depuis, l’action a repris 8%, mais c’est bel et bien perdu pour le Daily City qui a érodé sa trésorerie et désormais trop cher pour les racheter. Maggie Move a été hélitreuillée vers l’hôpital le plus proche peu après 10h du matin, puisqu’elle est tombée dans les pommes. D’après Jude Abricot, les pertes s’élèvent à 4 millions d’euros. Le cas Daily City Par des accords passés en 2007, Machine Lapholle est une suppléante de Maggie Move. Ce qu’a découvert avec surprise Jude Abricot ce matin, c’est que conformément à ces accords, Machine Lapholle a pu emprunter 3 millions d’euros pendant la nuit. Après l’épisode de ce matin, la trésorerie du Daily City a enfoncé le socle de pertes où elle se trouvait, et le journal est désormais insolvable. Jude Abricot a dû se résoudre à convoquer les quelques employés restants et à déclarer le dépôt de bilan. Nous sommes au regret d’annoncer que le Daily City fermera ses portes, du moins pour ses opérations, dès ce soir.


 Comment éviter un repreneur et une délocalisation?

Ann O’Neem a évoqué la question « Comment éviter un repreneur et une délocalisation » puisqu’elle a regardé le reportage à la télévision hier soir au sujet des conséquences horribles d’un tel changement. Machine Lapholle n’était pas directement joignable pour le moment mais elle a invité ses acolytes à la rejoindre à Cullignargues demain matin. Dans son message, elle n’a que succinctement détaillé « qu’elle avait besoin d’argent pour faire des grosses courses ».

Des détails sur tous ces chamboulements te seront sans doute détaillés gratuitement et gracieusement au cours du week-end. Ann O’Neem, qui avait eu Machine au téléphone hier a expliqué que les explications de la scientifique étaient plus que baffouillantes, elle sera dès cet après-midi à Cullignargues pour tenter de la rencontrer, comprendre et la raisonner, dans la mesure du possible il va de soi.


Dépôt de bilan express

Voici le dépôt de bilan qui couvre nos opérations depuis la fin de l’année dernière. L’érosion lente des ressources [voir les barres en bleu] du journal ont été évidemment mises très à mal au vu des événements de ce matin. Malgré la récente amélioration des lectures de nos articles publiés, le manque de solidité de nos finances et notre vision trop à long-terme n’auront pas permis au journal de se redresser.

LE DOUBLEMENT DES SALAIRES FACE À UNE ERREUR COMPTABLE À PARTIR DE FÉVRIER N'A PAS ARRANGÉ LES CHOSES

Tintanard se joint à l'équipe de rédaction pour te souhaiter une excellente journée et une très belle vie.


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs drame affaires conflit émotion fait divers survie vie de la rédaction Ann ONeem Machine Lapholle Maggie Move air lune Sciensolutions 

Annie Versaire

Responsable de la Folie

Commente!

1 commentaire - poster un commentaire :)
JESUISUNETOMATE Quand on se rend compte comment une telle aberration est possible on déprime pour la race humaine. Dans les deux cas car si ce que prétend Mme Lapholle était vrai elle est finie et sinon c'est une escroquerie sans nom avec des milliers de salariés qui vont se retrouver sur la paille comme par hasard. Je me délecte du sourire figé de tous ceux qui avaient fait des dons pour sauver le journal quand soi-disant il passait par des épisodes difficiles. Apparemment il en restait de l'argent il ne sera jamais rendu



Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2018
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales