Vive les bisous

Daily City le Canard papier / société / 2014-02-14.pdf

par Harry Cover, paru le vendredi 14 f?vrier 2014

On entend souvent les pires managers justifier leurs exactions sournoises par «on n’est pas chez les bisounours!»



Et bien si.

Ici, maintenant, là, en 2014, grâce à ton équipe motivée du Daily City, on est dans un monde de bisounours. On ose croire que la majorité des êtres humains, lorsqu’elle ne sent pas menacée, possède un fond plutôt gentil, d’entraide et de coopération et que si les humains n’avaient que ça à faire, ils passeraient leur temps… à se faire des bisous.


Mais sais-tu que le bisou amoureux remonte à la nuit des temps?

Même certains animaux le pratiquent (pour échanger de la nourriture), dont on dit que les Romains, ayant observé des abeilles se faire des bisous, s’en seraient inspiré… La Bible fait aussi mention de bisou amoureux.

Il s’agit toujours d’une marque d’affection. Quant au baiser sur la joue pour dire bonjour, il n’est pas courant en dehors de la France, de la Belgique, de la Suisse, ou entre deux hommes en Orient.

Entre amis, ce geste est souvent remplacé par une intense accolade.

Chez les Inuits, ou en famille aux Émirats Arabes Unis, le baiser est un frottement des extrémités du nez


découvrir ce Canard



Obtenir


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs société culture émotion histoire sciences 

Harry Cover

Responsable du design graphique

À découvrir dans la boutique




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2021
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales