C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

Une absente si présente

Comedie / Daily City Le Canard /
par DragonRouge

Harry Cover

RESPONSABLE DU DESIGN GRAPHIQUE

La Machine Lapholle qui errait dans les couloirs du Daily City cette semaine était en réalité une machine folle. Explications.



Un demi-drame

Ce mardi, au cœur de la conférence de rédaction hebdomadaire qui fait intervenir pendant des minutes toujours plus longues et angoissantes chaque journaliste honteux de son oisiveté de la semaine passée, s'est produit un demi-drame.


 Une inondation s'en est suivie

Après avoir éclaté de rire à l'énoncé de sa propre blague le Professeur Pétard a donné une tape dans le dos de Machine Lapholle car elle ne rigolait pas, une tasse à la main et cette dernière s'est écroulée sur la table, sa perruque a voltigé et l'inondation qui s'en est suivie a engendré un début d'incendie de sa tête: pas de doute, Machine Lapholle avait été remplacée par un robot mécanique.

Jude Abricot interloqué par la découverte a immédiatement appelé sur la Lune, où on lui a dit que Machine Lapholle était en réunion, puis à Cullignargues, où la secrétaire l’a également annoncé en réunion mais sur place cette fois-ci. «Mais combien de Machines Lapholle [on a vérifié dans le dictionaire du franssais réinventer* que si comme sa s'écrit au pluriel] peut-il y avoir en tout?» s'est attaché à répéter, hébété, le présidentifrice éberlué.

La vérité est toute crue: demandée de tous les côtés, Machine Lapholle s'est multipliée.

Dans le cas de sa présence à Antibes ils s'eût agi d'un robot à l'imitation parfaite bien qu'à posteriori des indices tels que la démarche parfaitement horizontale de Machine Lapholle à travers les couloirs, et le fait qu’elle ne porte que de longues robes traînantes auraient dû mettre la puce à l’oreille de ses congénères.


Mais pourquoi avoir recours à un robot?

Machine Lapholle est en ce moment particulièrement demandée car elle se consacre entièrement à de nombreux projets en parallèle.

MACHINE LAPHOLLE TELLE QUE VUE À GAUCHE PAR LES JOURNALISTES ET TEL QUE LE ROBOT ÉTAIT RÉELLEMENT
CROQUIS PAR ANN O NEEM

Mais là ne se trouve pas l’aveu le plus incroyable de l’histoire: la véritable Machine Lapholle semblait se trouver dans le quartier scientifique de la base MoonOne pour préparer la mission MarsMariner, mais en même temps participait à une réunion avec des investisseurs à Cullignargues.

À moins qu’elle ait usé là aussi d’un robot—ce qui paraît peu probable—certains se sont fait l’écho de rumeurs selon lesquelles—c’est un secret de polichinelle d'ailleurs révélé au grand public en 2008 dans la saga consacrant Machine Lapholle: elle se serait dédoublée physiquement.


*par G. Point de Virgule, 2015, éditions Plouf

découvrir



Obtenir

Chroniques sur le même thème

daily_city_le_canard

Annie Croche se blesse à coups de marteaux


daily_city_le_canard

Un journal bientôt Britannique?


daily_city_le_canard

La vaisselle se larve en famille






Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2021
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales